Avis d’experts : Retour sur la Keynote d’Apple et comment garantir le succès d’un live

UPRO_Lustin_square_bw

Raphaël Lustin expert en digitalisation d’événement chez U Pro est revenu sur la Keynote Apple afin d’analyser les différents problèmes rencontrés par Apple et donner les clefs de la réussite d’un Live.

  1. En quoi est-ce qu’un live est sensible pour une marque ?

    Lors d’une diffusion en direct, l’image de la marque est mise en jeu. Les marques sont très attendues lors de ces directs qui doivent être préparés de façon optimale. Internet est un territoire d’expérimentation qui ne doit pas être déceptif pour les utilisateurs.
    Même aujourd’hui, diffuser des événements en direct reste un challenge technique pour les grandes marques qui doivent couvrir une audience internationale et proposer une expérience qualitative.

  2. Il semble qu’il y est eu des problèmes lors de la Keynote d’Apple. Que s’est-il passé ?

    Les Keynotes d’Apple ont toujours été des temps forts très attendus par leurs diverses communautés. L’entreprise à la pomme ne communiquant que très peu, elle a toujours fait des lives à succès pour présenter ses nouveaux produits et annoncer sa stratégie.Cette année, les internautes ont fait face à des problèmes inhabituels : lenteur du chargement de la page, interruptions du flux vidéo durant le direct, problèmes de son…

    Selon moi ces différentes complications sont dues à la volonté d’Apple de proposer de l’interactivité aux internautes pendant le direct.

    Ce format original a eu des conséquences techniques sur la diffusion :

    - Incompatibilité de l’interactivité mise en place avec le caching Akamai du site Apple provoquant une augmentation du temps de chargement des pages

    - Pic de charge généré par Twitter, avec des requêtes trop fréquentes pour le serveur et stressantes pour le navigateur.

    Ces deux paramètres ont engendré des symptômes hétérogènes entraînant une expérience dégradée de live.

  3. Selon vous, quels sont les 3 points clefs pour réussir un live de ce type ?

    Tout d’abord, il faut anticiper l’audience pour définir une infrastructure pouvant supporter l’audience. Dans certains cas, le caching des contenus avec un CDN comme Akamai est essentiel. Il faut néanmoins faire attention aux règles appliquées pour que le comportement reste correct sous une forte audience.Il est également primordial de tester, re-tester et encore tester les interfaces en simulant des pics de charges. Le comportement des applications web est parfois surprenant lors de pics de charge.

    Enfin, pendant le direct, il faut surveiller l’infrastructure et le comportement côté internautes, pour pouvoir intervenir rapidement en cas de difficulté. The show must go on !

 

You Might Also Like