Google arrête le développement de Wave

Google Twitter

google1

Google annonce aujourd’hui l’arrêt des développements de son service Google Wave, qui devait révolutionner nos modes de communication numériques.
 
Malgré le buzz suscité auprès des geeks et développeurs, Google explique que Wave n’a pas réussi à trouver son public.
Nous en parlions ici, la richesse de Wave fait aussi sa complexité, rendant le service peu compréhensible pour l’internaute.
 

Les technologies de Wave ne sont pas abandonnées pour autant, certains codes ont été mis à disposition en Open Source, d’autres seront réintégrés dans d’autres services de Google.
Le service Wave va rester en ligne, au moins jusqu’à la fin de l’année.

 
On ne peut s’empêcher d’avoir une pensée pour Google Buzz, qui pourrait connaître un sort similaire d’ici peu…
 

google wave

Au-delà de Google et Bing, comment effectuer des recherches en temps réel ?

Vous savez certainement que les moteurs de recherches Google et Bing permettent d’effectuer des recherches en temps réel. Mais il existe des alternatives aux moteurs de recherche. Voici un panorama des sites  indexant les recherches en temps réel.

Collecta :

Basé sur la popularité des sujets, les résultats des recherches proviennent des sites de miccroblogging (Twitter, Jaiku, Identica…), des sites de partage de photos (Flickr, TwitPic, yFrog) mais aussi des sites de vidéos (TouTube, Ustream…).

Leapfish :

La recherche se fait de manière plus classique en choisissant Google, Yahoo ou Bing mais aussi en temps réel. Les recherche peuvent ensuite être filtrer par contenu (miccroblogging, Vidéos, Images…). Leapfish incluent les réseaux sociaux tels que Twitter, Facebook, Digg, Mixx, StumbleUpon, Reddit, Technorati, Delicious, Yahoo Buzz, et Kaboodle.

leapfish

Scoopler :

Lancé en version bêta en avril 2009, Scoopler affiche les résultats issus des pages populaires ou selon l’amalgame des mises à jour provenant des réseaux sociaux (Twitter, Digg, Flickr…).

Il est même possible de prévisualiser dans un cadre le résultat souhaité à l’intérieur de la page.

OneRiot :

Avec OneRiot, les résultats des recherches se font également de façon conventionnelles ou en temps réel. Les contenus les plus valorisés pas les réseaux sociaux (nombres de partages et fréquences des partages effectués) sont ceux pris en compte pour la recherche en temps réel.

OneRiot indexe les pages provenant de Twitter, Digg, MySpace ou encore Facebook.

Thoora :

Thoora permet de réaliser des recherches soit par catégorie, popularité ou par date.

Ce service permet de rechercher les sujets qui séduisent les plus grand nombre sur la blogosphère ou les médias traditionnels (près de 5000 sources).

Google sera-t-il de taille pour rivaliser avec Facebook ?

Avec le succès de Facebook, le terrain du web social est très convoité. Mais Facebook reste à l’heure actuelle, l’indétrônable.

Toutefois, Google n’a pas dit son dernier mot et la rumeur veut qu’il lance un réseau social capable de rivaliser avec Facebook. Selon Adam D’Angelo, ancien responsable technique de Facebook, ce réseau social serait un vrai projet qui porterait le nom de Google Me.  » Google a réalisé que Buzz n’était pas suffisant et qu’ils avaient besoin de construire un réseau social de première classe, complet, sur le modèle de Facebook. Contrairement aux tentatives précédentes, c’est un projet hautement prioritaire pour Google  »

En effet, plusieurs tentatives ont été menées par Google avec la création de modules « sociaux » tel que Social Search, Google Profile ou encore Friend Connect… Ces modules nous démontre que Google a les capacités pour créer un réseau social, mais on peut se poser les questions suivantes : Google n’arrive-t-il  pas trop tard ? De même, réussira-t-il à provoquer l’enthousiasme de manière durable chez l’internaute ? Une autre barrière devra aussi être franchies comme la polémique face aux données personnelles. L’internaute montrerait plus de réticences à fournir ses informations à Google.

D’ici quelques temps, nous en serons plus sur la détermination de Google à contrer son principal rival Facebook mais la bataille sera rude…

google me

YouTube se lance dans la diffusion de vidéo en direct

Après la diffusion en direct de quelques concerts tels que Alicia Keys ou encore U2 (voir l’article ici), YouTube propriété de Google, s’essaie à la diffusion d’évènements sportifs en direct.

Pour cette première initiative dans le domaine du sport, YouTube a choisi de diffuser en direct les 60 matchs du tournoi de la première ligue de cricket en Inde qui débutait le 12 mars dernier. Les fans à l’international comme en Inde ont pu suivre l’évènement jusqu’à la finale, le 25 avril.

cricket youtube

Et quelle a été la réaction des internautes ? Ils étaient au rendez-vous ! En effet, les résultats espérés par Google ont été largement dépassés puisque 50 millions de personnes se sont connectées sur Youtube pour suivre en live le tournoi : soit 25% de plus que les chiffres d’audience initialement prévus par Google.

L’avantage d’Internet étant qu’il n’est pas nécessaire d’avoir la télévision « bollywoodienne » pour suivre les matchs, 40% des internautes venaient de l’extérieur de l’Inde.

Face à ces résultats encourageant Google serait actuellement en recherche d’autres événements sportifs à diffuser en direct… une nouvelle orientation stratégique pour le célèbre hébergeur de vidéo sur le web ?

Google a reconnu l’importance centrale des médias sociaux dans le futur du Web

Hier, de nouvelles fonctionnalités ont été lancées sur le moteur de recherche Google. Un panneau à gauche apparaît pour vous suggérer les recherches les plus pertinentes.

Une innovation qui permet d’adapter les types de contenus proposé (images, articles, tweets, vidéos…) pour chaque requête.

Ce sont des types de contenus « images » qui remonteront en premier si vous tapez « robe noire » par exemple et si vous tapez « crise grecque » ce sont des articles de presse qui vous seront suggérés.

google

Mais la chose la plus importante à prendre en compte depuis le lancement de ce nouveau Google est la recherche en temps réel des médias sociaux.

Un onglet intitulé « Mises à jour » permet de consulter des résultats en temps réel, issus notamment du site de microblogging Twitter et du réseau social Facebook, alors qu’un autre nommé « Discussions » permet de scanner les forums.

Avec cette dernière initiative, deux environnements jusqu’alors distincts, les réseaux sociaux et les recherches en temps réel, convergent soudainement en un seul espace.

L’implication des marketeurs dans la gestion des conversations va donc s’intensifier. En effet, tout à coup, les médias sociaux sont intégrés dans la recherche, et tout ce qui se dit de votre marque (de manière positive ou négative) risque d’être accéléré pour le meilleur ou pour le pire…

Toutes les entreprises qui n’ont pas encore intégré la gestion des réseaux sociaux dans leurs stratégies marketing sont-elles en train de prendre des risques ?

Le moteur de recherche Google en temps réel

On vous l’ avait annoncé dans un précédent article (voir le lien suivant) Google s’apprêtait a indexer le web en temps réel avec PubSubHubbub. C’est aujourd’hui chose faite, on peut voir les flux d’actualités de certains sites Internet s’afficher en temps réel dans les résultats de recherche Google.

Depuis le lancement par Microsoft en juin 2009, du moteur de recherche Bing aux Etats-Unis, Google cherchait à tout prix à combler son retard en matière de temps réel.

Google en temps réel

Basé sur son protocole PubSubHubbub, ce service équivalent à un flux RSS alerte le moteur de recherche des mises à jours de certains sites.

Ainsi lors d’une recherche Google, on apprécie de voir défiler en temps réel les commentaires issus de certains réseaux sociaux tel que Twitter.

En attendant l’arrivée de nouveaux partenariats avec Google tel que des sites e-commerce, on adore voir le marketing 3.0 se démocratiser !

Le site de microblogging Twitter propose une fonction de géolocalisation à ses utilisateurs.

Sur les pas de son rival Identi.ca,  Twitter lance « Tweet With Your Location ».  Cette fonction permet comme son nom l’indique, de Twitter tout en signalant aux autres utilisateurs où l’on se trouve.

L’utilisateur doit cocher une case afin que ses « tweets » soient ensuite localisés au moyen de coordonnées (longitude et latitude).  Il peut décider d’indiquer simplement un quartier ou une ville. La localisation apparaît sous la forme d’une carte  Maps, avec, selon les paramètres définis, une flèche précisant où se trouve exactement l’émetteur du message.

John_shadow-1

Ces applications ludiques restent bien sûr paramétrables toutefois elles soulèvent de nombreuses questions sur le respect de la vie privée et les risques encourus  à divulguer ce type d’information sur les réseaux sociaux.

Un site hollandais appelé « PleaseRobMe » a d’ailleurs tenté de faire comprendre à certains utilisateurs comment cette application  contribue à faciliter la tâche aux cambrioleurs.

Les services de géolocalisations se multiplient, d’après un article du 9 mars du New York Times, Facebook serait sur le point de s’ y mettre.

Partager sa situation géographique avec ses amis pour le meilleur ou pour le pire est donc une évolution incontournable à suivre de près …

Google va indexer le web en temps réel avec PubSubHubbub

google1

Google a annoncé le lancement prochainement d’un moyen standard pour publier directement du contenu dans l’index de Google avec PubSubHubbub.

Après avoir annoncé la publication en temps réel des statuts Facebook sur Google, ce sont donc les flux d’actualités des sites internet qui seront affichés en temps réel dans les résultats de recherche Google.

PubsubHubbub on WordPress

Pour les développeurs utilisant wordpress, il suffit d’installer le plugin PubSubhubbub et de déclarer son flux au hub de Google : http://pubsubhubbub.appspot.com

Pour Drupal, vous pouvez suivre ce tutorial.

Les autres articles de Marketing 3.0 sur PubSubHubbub : lien

Le buzz a marché et Google lance Buzz…

Le Wall Street Journal en avait déjà parlé lundi et avait créé le buzz au vue du nombre de retombées à ce sujet sur la toile internationale. L’annonce a été officialisée aujourd ‘hui par Google avec le lancement de Google Buzz…

googlebuzz

Les internautes peuvent désormais prendre connaissance en temps réel des actualités postées par leurs amis directement depuis leur compte Gmail.
Dans le panneau latéral gauche du webmail, un lien Buzz est proposé, sous le lien Boîte de réception. Google Buzz va puiser dans les contacts Gmail et de Chat les plus fréquemment sollicités pour constituer une sorte de réseau social.
Avec Buzz, les mises à jour se font en temps réel. Les messages et commentaires apparaissent donc instantanément.

google_buzz_autofollow

Google Buzz serait donc à la fois un réseau social et un agrégateur de services existants permettant d’échanger des messages, des photos, de la vidéo.

En effet, cette nouvelle fenêtre de Gmail pourrait permettre d’accéder directement aux photos et vidéos mises en ligne par les utilisateurs d’autres services de Google, comme YouTube et Picasa mais aussi d’autres services non siglés Google comme Twitter. Les tweets pourront être consultés dans Buzz, sans pour autant pouvoir y répondre répondre, ce qui devrait être le cas à l’avenir.
Par contre, il n’y a pour l’instant aucune mention d’un partenariat avec Facebook…

Si Google manie plutôt bien l’art du Buzz comme il a pu le prouver à l’automne dernier avec Wave, espérons néanmoins que le dernier né des services du géant ne fasse pas un flop…

Microsoft et Yahoo relativisent en effet ce buzz puisqu’ils agrègent des flux de dizaines de sites, y compris de Facebook depuis près de 2 ans.
L’autre « problème » de Google, c’est que le nombre potentiel d’utilisateurs passe de 1,8 milliards d’internautes à 175 millions (visiteurs uniques mensuel de gmail.com) tandis que Facebook, pour ne citer que lui, vient de passer le cap des 400 millions de membres…

A la veille du web09 sur le real time web, Google annonce qu’il se lance dans la recherche en temps réel

Pour Google, le challenge était de combiner au mieux la pertinence de son moteur de recherche avec la rapidité des nouveaux outils en temps réel…

Challenge réussi pour le mastodonte de la recherche !

Google a en effet présenté lundi les dernières optimisations de son moteur de recherche afin d’apporter des réponses « en temps réel », grâce à des résultats croisés avec les Facebook, Friendfeed, Myspace et autres Twitter.

article_GoogleRealTime

Google répond ainsi à la demande grandissante des internautes d’avoir accès aux résultats et à l’information en temps réel ainsi qu’à la montée en puissance de certains acteurs de la recherche en temps réel comme Collecta.

Amit Singhal, l’un des ingénieurs du groupe, précise d’ailleurs « c’est la première fois qu’un moteur de recherche intègre le web en temps réel dans sa page de résultats »…

En effet, Microsoft avait aussi déclaré l’arrivée des résultats en temps réel sur son moteur de recherches Bing.

Mais Google propose de le faire directement dans la page principale et non sur une page dédiée.

Si la recherche en temps réel est pour l’instant disponible uniquement dans les pays anglosaxons, il est cependant déjà possible d’observer cette nouvelle fonctionnalité en se rendant sur www.google.com/trends et en inscrivant un mot dans le champ « More Hot Topics »…