La digitalisation au coeur de la révolution événementielle

inxpo

Selon Michael Westcott, vice président responsable du marketing de INXPO, « nous vivons actuellement une révolution dans le monde de l’événementiel ».

Il souligne que la  « virtualisation » d’un événement devient un complément quasi obligatoire d’une communication événementielle traditionnelle.

Qu’il soit un « simple » webcast ou un événement virtuel à part entière, la mise en place d’un dispositif numérique avec du live streaming accompagne les marques avec un objectif commun pour toutes : développer le chiffre d’affaires et augmenter la rentabilité d’un événement.

Pour que la digitalisation de son événement soit un succès, Michael avance la nouvelle théorie des 5C :

Contenu, Conversation, Collaboration, Communauté, Chiffre d’affaires.

En effet, outre la diffusion live de son événement, il est donc important de compléter le dispositif vidéo d’outils efficaces assurant au e-participant d’être au cœur du dispositif web : échanges et questions avec les internautes, prise en compte de leur point de vue et proximité avec eux sont autant d’éléments qui enrichiront la relation avec le e-participant.



Le U Pro parmi les 100 startup françaises dans Challenges

Cette semaine à la Une de Challenges : les 100 start-up d’avenir.
L’hebdo éco / finance fait la part belle aux jeunes pousses françaises issus de différents secteurs d’activité : santé et biotech, développement durable, technologie et télécoms, réseaux et communautés & enfin services et commerces.

Sur les conseils et recommandations de business angels français comme Christophe Cremer (fondateur de Meilleurtaux), Xavier Niel (fondateur de Free) ou encore Marc Simoncini (fondateur de Meetic), Challenges propose là un dossier complet sur les fonds d’amorçage et les startups qui montent…

Le U Pro, soutenu par Christophe Crémer, figure dans la rubrique Technologie et Télécoms…

challenge-couv220410

Si vous lisez encore cette ligne, c’est que vous n’avez pas encore couru au kiosque le plus proche pour lire l’article…

Vous êtes pardonné ;-) Mais allez-y maintenant.