Google a reconnu l’importance centrale des médias sociaux dans le futur du Web

Hier, de nouvelles fonctionnalités ont été lancées sur le moteur de recherche Google. Un panneau à gauche apparaît pour vous suggérer les recherches les plus pertinentes.

Une innovation qui permet d’adapter les types de contenus proposé (images, articles, tweets, vidéos…) pour chaque requête.

Ce sont des types de contenus « images » qui remonteront en premier si vous tapez « robe noire » par exemple et si vous tapez « crise grecque » ce sont des articles de presse qui vous seront suggérés.

google

Mais la chose la plus importante à prendre en compte depuis le lancement de ce nouveau Google est la recherche en temps réel des médias sociaux.

Un onglet intitulé « Mises à jour » permet de consulter des résultats en temps réel, issus notamment du site de microblogging Twitter et du réseau social Facebook, alors qu’un autre nommé « Discussions » permet de scanner les forums.

Avec cette dernière initiative, deux environnements jusqu’alors distincts, les réseaux sociaux et les recherches en temps réel, convergent soudainement en un seul espace.

L’implication des marketeurs dans la gestion des conversations va donc s’intensifier. En effet, tout à coup, les médias sociaux sont intégrés dans la recherche, et tout ce qui se dit de votre marque (de manière positive ou négative) risque d’être accéléré pour le meilleur ou pour le pire…

Toutes les entreprises qui n’ont pas encore intégré la gestion des réseaux sociaux dans leurs stratégies marketing sont-elles en train de prendre des risques ?

@anywhere, le nouveau service de Twitter

Amazon, Bing, eBay, The New York Times, Yahoo ou encore You Tube intégreront bientôt les services de Twitter!

En quoi consiste ce nouveau service nommé @anywhere ?

Le principe est simple, les internautes auront accès à la plate-forme de microblogging sans quitter le site qu’ils consultent, eBay par exemple.

Ils pourront alors suivre en directement les conversations et réagir sur les sites partenaires de Twitter.

On peut se poser la question de la rentabilité de ce nouveau service qui aura pour conséquence de diminuer le trafic de la page Twitter. Des services payants seront sans doute la solution pour y remédier.

En revanche, Twitter va sans doute grâce à ce service se démocratiser auprès d’un plus large public…

twitter-

Le site de microblogging Twitter propose une fonction de géolocalisation à ses utilisateurs.

Sur les pas de son rival Identi.ca,  Twitter lance « Tweet With Your Location ».  Cette fonction permet comme son nom l’indique, de Twitter tout en signalant aux autres utilisateurs où l’on se trouve.

L’utilisateur doit cocher une case afin que ses « tweets » soient ensuite localisés au moyen de coordonnées (longitude et latitude).  Il peut décider d’indiquer simplement un quartier ou une ville. La localisation apparaît sous la forme d’une carte  Maps, avec, selon les paramètres définis, une flèche précisant où se trouve exactement l’émetteur du message.

John_shadow-1

Ces applications ludiques restent bien sûr paramétrables toutefois elles soulèvent de nombreuses questions sur le respect de la vie privée et les risques encourus  à divulguer ce type d’information sur les réseaux sociaux.

Un site hollandais appelé « PleaseRobMe » a d’ailleurs tenté de faire comprendre à certains utilisateurs comment cette application  contribue à faciliter la tâche aux cambrioleurs.

Les services de géolocalisations se multiplient, d’après un article du 9 mars du New York Times, Facebook serait sur le point de s’ y mettre.

Partager sa situation géographique avec ses amis pour le meilleur ou pour le pire est donc une évolution incontournable à suivre de près …

Identichat, le microblogging flirte avec le salon de discussion

identichat

Identichat est un service édité par Prosody, il permet de suivre son flux de micro blogging en live depuis un salon de discussion XMPP (MUC).

Dans la pratique, il faut disposer d’un compte Identi.ca (service de microblogging) et rejoindre le salon de discussion « your-identica-id@identichat.prosody.im » depuis un client XMPP ou depuis Speeqe .

Il suffit ensuite de s’authentifier à Identi.ca depuis le salon de discussion pour commencer à « chatter ».

identichat screenshot

En conclusion, Identichat :

- Est une solution intéressante pour suivre et interagir en direct un flux de microblogging, ou une thématique définie par un « #tagname ».

- N’est pas une solution pour créer des salons de discussion, ils manquent les fonctionnalités clés du salon (modérer le salon, changer de surnom, .. )

Quand les réformes américaines sont twittées à l’international

En réponse aux campagnes de désinformation sur le sujet de la réforme du système de santé américain amorcée par Barack Obama, une contre-attaque s’est organisée sur Twitter.

En effet, au moment où les détracteurs républicains de la réforme engagée par Obama ont pris pour cible la Grande Bretagne en critiquant son système de santé, la riposte s’est immédiatement fait ressentir sur le site de microblogging.

 welovenhs1.png

Et depuis quelques jours, les politiciens britanniques eux-mêmes rejoignent le mouvement sur Twitter et défendent la NHS.

David Cameron, le leader du parti conservateur a rejoint la campagne de défense de la National Health Service.
Andy Burnham, Ministre de la santé soutient également le mouvement, tout comme le premier Ministre Gordon Brown et sa femme Sarah.

 welovenhs2.gif  image-7.png

La défense du projet de Barack Obama se joue donc maintenant en temps réel sur Internet. La campagne vit online avec We love the NHS et ses plus de 50 tweets par minute pour défendre le système de santé britannique et soutenir la réforme engagée aux Etats-Unis…

La promotion des artistes par le microblogging

L’industrie de la musique s’ouvre peu à peu aux possibilités marketing du web en temps réel comme celles de la plateforme Twitter.

Le chanteur Moby a choisit cette approche pour faire la promotion de son album « Wait for me » avant même qu’il soit dans les bacs en le proposant en streaming gratuit sur http://twitter.moby.com/.

L’utilisation du microblogging pour promouvoir son nouvel album reposait en partie sur la volonté de moby de créer du buzz et d’inviter ses fans à découvrir en avant-première l’album tout en leur offrant la possibilité de le commenter en live sur internet.

Ainsi, au moment même où les internautes écoutent le dernier hit de Moby, ils peuvent twitter leurs commentaires et faire connaître leur point de vue en temps réel à toute la communauté de fans !Son tube phare « shot in the back of the head » lui a d’ailleurs permis d’atteindre le top chart des ventes sur Itunes.

Si aujourd’hui plus de 538 000 followers suivent l’artiste sur la plateforme, Moby n’a reçu néanmoins que 250 tweets.Ces chiffres posent la question de la pertinence de Twitter pour un lancement grand public et du nombre aujourd’hui de réels utilisateurs du micro-blogging.

Twitter : du micro-blogging à la recherche en temps réel

Avec l’arrivée de nouveaux entrants comme identi.ca ou encore jaiku, le leader du micro-blogging jusqu’à présent doit évoluer et se différencier.

A l’origine, il se positionnait comme un « service pour permettre aux amis, familles et collègues, de communiquer et rester en contact ».
Sa baseline est maintenant : « partage et découvre ce qu’il se passe maintenant, n’importe ou dans le monde ».

Une nouvelle home page a d’ailleurs été dévoilée ces derniers jours avec une réelle volonté d’afficher clairement ce nouveau positionnement de moteur de recherche du temps réel.

image-1.png

L’internaute pourra donc, directement depuis la page d’accueil, effectuer une recherche sur un sujet de son choix et recevoir directement les résultats les plus récents sans s’inscrire. Il pourra par ailleurs suivre les topics les plus Tweeter du moment.

Notons néanmoins que la nouvelle home est davantage à destination de nouveaux « twitterers » puisque le moteur de recherche et les tendances (trends) étaient déjà présents sur les pages personnelles depuis quelques mois.
Ce nouveau positionnement va-t-il permettre à Twitter d’aller chercher de nouveaux utilisateurs et donc d’atteindre sa masse critique pour valider son business model…?