Foursquare vaut finalement 95 millions de dollars

Après un tour de table de 20 millions de dollars mené par Andreessen Horowitz, Foursquare est officiellement valorisé à 95 millions de dollars.

L’entreprise veut utiliser ses nouveaux capitaux pour développer des partenariats avec des marques fortes pour mettre en place des plans de communication originaux alliant point de vente et web.

Foursquare

A l’instar de Starbucks ou encore Pepsi (lire l’article à ce sujet), d’autres seraient donc très prochainement en passe de lancer des opérations marketing pour générer du trafic en magasin.

L’entreprise créée en mars 2009, qui employait encore 5 personnes en début d’année compte désormais près d’une trentaine de salariés. Avec ses capitaux, la start-up  compte aussi s’offrir de nouveaux locaux de 700 mètres carrés en plan cœur de Manhattan.

Le réseau social de géolocalisation Foursquare compte déjà près de 2 millions de membres et enregistre environ 100 000 nouveaux utilisateurs par semaine.

Le réseau social interne BlueKiwi, ouvert à Facebook et Twitter

Avec l’ère du Social Business, les l’entreprises sont de plus en plus amenées à participer à la résolution d’un problème social, écologique…

Elles doivent désormais être en mesure de connaître les opinions exprimées quotidiennement par leurs collaborateurs, partenaires, clients et savoir adapter leurs produits et services en temps réel.

Dans ce contexte, le français BlueKiwi, permet aux entreprises d’engager des conversations et d’interagir au quotidien avec leurs salariés, partenaires, clients et web-influenceurs.

Leur modèle SaaS, c’est à dire la mise à disposition d’un logiciel sous forme de service web permet de créer un réseau social interne pour les entreprises.

Ce mois-ci, BlueKiwi va plus loin avec sa nouvelle version « Summer 10 ». Cette dernière intègre  en direct les informations émanant de médias tels que Twitter et Facebook, au réseau social de l’entreprise. L’idée étant que l’entreprise doit pouvoir intégrer à ses processus de décision et d’analyse ce qui se dit d’elle à l’extérieur et profiter des nouvelles opportunités business qu’offrent les médias sociaux (crowdsourcing…).

Offrant une réactivité maximale, ce logiciel s’avéré être un outil performant de gestion de crise. Si un utilisateur fait état sur Twitter, d’un bug sur un produit de votre entreprise, en quelques minutes l’alerte est donnée en interne, la conversation est rapatriée via BlueKiwi vers les équipes R&D, une discussion s’engage et la correction est apportée, l’information est alors communiquée sur Twitter. Le tout depuis la même plate-forme BlueKiwi.

bluekiwi

Foursquare a la cote aux Etats-Unis

Aux USA, les plus grandes marques montrent l’exemple et n’hésitent pas à s’approprier Foursquare. D’autant que le réseau social de géolocalisation aurait récemment dépassé les 600 000 de « check-in ».

Starbucks, la plus grande chaîne multinationale de café, est actuellement en train de lancer une opération. Du 18 mai au 28 juin, ce sont plus de 11 000 points de vente Starbucks qui proposent aux « mayors » de chaque établissement une réduction de 1 $ sur les Frappucinos.

mayor offer Starbucks

Une autre opération marketing lancée par Pepsi cette fois-ci, propose aux adeptes de la célèbre marque de se localiser parmi les 200 000 restaurants servant la boisson. Pour cela, une application Pepsi-Loot a été mis en place. Les points accumulés en fonction des canettes et petites bouteilles consommées permettront de télécharger gratuitement des chansons sur le Pepsi Loot Store, de gagner des sodas…

C’est presque naturellement que ces marques très présentes sur les réseaux sociaux – avec pour chacune d’entre elles, plus de 7 millions de fans sur Facebook – orientent leurs opérations marketing sur Foursquare.

Une étude faite  pour les SMX conferences de Seattle, nous apprend que 10 % des personnes interrogées, principalement des restaurateurs ou des marchands, affirment être prêts à payer pour accéder au service de géolocalisation Foursquare. Nous apprenons également que parmi ces commerçants, 60 % ont un budget pub inférieur à 2500 dollars (on et offline) mais qu’ils sont pour 90 % d’entres eux déjà présents sur Facebook et Twitter.

Il est vrai que pour se lancer sur Foursquare, mieux vaut avoir au préalable, une présence sur les réseaux sociaux pour accroître la légitimité et l’efficacité de ses actions marketing.

pepsi

Louis Vuitton se lance sur Foursquare

Alors qu’en France, les marques de luxe ne se montrent pas très présentes sur le réseau social de géolocalisation Foursquare ; à Londres ces dernières n’hésitent pas à l’utiliser pour leur action marketing.

Souvenez-vous, en avril dernier Jimmy Choo, la célèbre marque de chaussures, organisait une chasse aux trésors dans les rues de Londres. Maintenant, c’est au tour de Louis Vuitton, de se lancer sur le très en vogue réseau social combinant jeu et géolocalisation!

FoursquareLV

Nous suivrons donc de près, leurs potentiels actions marketing sur Foursquare… à moins que la célèbre maison de maroquinerie de luxe française ne préfère utiliser le nouveau réseau social Plyce ?

Plyce : le nouveau réseau social géolocalisé Français

Plyce, c’est le dernier service de géolocalisation qui rivalise sérieusement avec l’américain Foursquare (retrouvez un article sur ce réseau ici).

Plyce permet à partir du GPS de son mobile, de repérer d’un coup d’œil sur une carte, où se trouve l’ensemble de ses amis et d’interagir avec eux. Vous pouvez même allez plus loin en publiant des messages, photos et commentaires sur le mur du lieu. Il est aussi possible de récupérer ses statuts Facebook et Twitter. Avec Plyce, les recommandations sur les lieux proviennent directement de votre réseau d’amis.

Plyce

D’un point de vue marketing, les annonceurs et commerçants inscrits pourront faire leur promotion sur le « mur » de leurs établissements. Cette inscription sera pour eux payantes.

Mais n’est-ce pas une belle opportunité pour identifier les clients réguliers, fidéliser sa clientèle, comprendre leurs attentes, répondre à leur déceptions ?

C’est de cette manière que Martin Destagnol, fondateur de Plyce, prévoit de monétariser ce nouveau réseau social lancé début mai.

Plyce connaîtra-t-il  le même succès que son prédécesseur Foursqare qui compte aujourd’hui plus de 300 000 membres dans le monde ?

En attendant de le savoir, deux investisseurs tels que Marc Simoncini (PDG Fondateur de Meetic) et Xavier Niel (PDG Fondateur de Free/Iliad) se sont eux laissé séduire…

Google a reconnu l’importance centrale des médias sociaux dans le futur du Web

Hier, de nouvelles fonctionnalités ont été lancées sur le moteur de recherche Google. Un panneau à gauche apparaît pour vous suggérer les recherches les plus pertinentes.

Une innovation qui permet d’adapter les types de contenus proposé (images, articles, tweets, vidéos…) pour chaque requête.

Ce sont des types de contenus « images » qui remonteront en premier si vous tapez « robe noire » par exemple et si vous tapez « crise grecque » ce sont des articles de presse qui vous seront suggérés.

google

Mais la chose la plus importante à prendre en compte depuis le lancement de ce nouveau Google est la recherche en temps réel des médias sociaux.

Un onglet intitulé « Mises à jour » permet de consulter des résultats en temps réel, issus notamment du site de microblogging Twitter et du réseau social Facebook, alors qu’un autre nommé « Discussions » permet de scanner les forums.

Avec cette dernière initiative, deux environnements jusqu’alors distincts, les réseaux sociaux et les recherches en temps réel, convergent soudainement en un seul espace.

L’implication des marketeurs dans la gestion des conversations va donc s’intensifier. En effet, tout à coup, les médias sociaux sont intégrés dans la recherche, et tout ce qui se dit de votre marque (de manière positive ou négative) risque d’être accéléré pour le meilleur ou pour le pire…

Toutes les entreprises qui n’ont pas encore intégré la gestion des réseaux sociaux dans leurs stratégies marketing sont-elles en train de prendre des risques ?

La chasse au trésor est lancée avec Jimmy Choo et Foursquare

Le réseau social Foursquare qui fait parler de lui en ce moment (retrouver un article sur Foursquare ici) commence a être exploité par les marques de luxe.

course-femme-talon

La marque de chaussures de luxe réputée internationalement, Jimmy Choo, s’est appropriée le réseau qui combine jeux et géolocalisation pour organiser en ce moment une chasse aux trésors en temps réel.

Une paire de chaussure Jimmy Choo se cache dans différents endroits de Londres. Pour la trouver et remporter le jeu, il suffit de suivre la campagne et arriver le premier avant que la paire ne change d’endroit.

C’est la première aventure de la marque sur les réseaux sociaux et c’est aussi un bel exemple de marketing 3.0 avec l’effacement des frontières « online » et « offline »

Et pour les fans qui se trouvent à Londres en ce moment, il vous suffit de suivre la chaussure sur le compte Twitter « CatchAChoo ».

Good luck !

twitter jimmy choo

LinkedIn sort « Real-Time Profile Matches »

Le réseau social professionnel LinkedIn qui compte plus de 60 millions d’utilisateurs a annoncé la sortie de « Real-Time Profile Matches ».

Ce nouvel outil de recrutement en version bêta permet aux entreprises de trouver le candidat idéal.

LinkedIn

L’outil présélectionne en temps réel les candidats potentiels qui correspondent au plus près à l’offre publiée.

Un système de filtre de résultats multicritères permet d’afficher au format « carte de visite » les meilleurs profils.

Une note sur 10 est attribuée à chacun selon la « pertinence » de son profil. Actuellement, la version est gratuite mais elle pourrait devenir payante à terme.

LinkedIn format carte de visite

Voilà un outil qui va faciliter aisément la recherche des recruteurs. Si vous êtes candidats n’hésitez pas à détailler au maximum vos CV pour avoir une chance d’apparaître parmi les résultats suggérés du coté des recruteurs.

Après Facebook et Twitter, c’est le tour de Foursquare

Après le succès fulgurant de Facebook et Twitter, voici le réseau social de demain qui va sans aucun doute séduire le grand public si ce n’est pas déjà fait !

« Foursquare » c’est le nom du dernier né, n’a pas fini de faire parler de lui avec déjà plus de 300 000 membres à son actif et 50% de membres en plus entre décembre et janvier dernier.

Quelle est donc l’originalité de Fousquare ?  Pour résumer, c’est un réseau social qui combine jeux et géolocalisation.

Alors que Twitter nous dit ce que l’on fait, Foursquare nous dit où nous sommes et où nous allons en temps réel en utilisant le GPS de notre mobile.

Mais la vrai valeur ajoutée réside dans son concept de social game, en effet chaque fois que vous déclarez où vous êtes vous gagnez des points.

Si vous ramenez des amis dans le bar où vous êtes par exemple vous gagnez 6 points, si vous découvrez un nouveau restaurant vous gagnez 5 points…

La personne qui se déclare le plus à un endroit en devient le « maire » et peut bénéficier d’avantages spécifiques en gagnant une récompense, une bière par exemple.

foursquare.

Trois principales cibles d’utilisateurs pourraient être identifiées avec pour chacune un objectif propre :

Les consommateurs :

En synchronisant sur l’application de son mobile ses amis Facebook et Twitter, l’utilisateur sera  averti de toutes leurs recommandations sur les endroits sympas qui se trouvent aux alentours… Foursquare devient alors un social city guide très utile.

Les commerçants :

Si le lieu joue le jeu, l’utilisateur en ramenant de nouvelles personnes obtient des avantages dans le monde réel. C’est donc un nouveau moyen de créer un programme de promotion et de fidélisation pour les commerçants.

Les marketeurs :

Quand  aux marketeurs, ils ont déjà identifié des pistes afin d’optimiser ce nouveau réseau. Recruter, fidéliser, faire une action caritative… les opportunités sont multiples. Intel par exemple pourrait créer du trafic de qualité en faisant gagner aux utilisateurs un badge spécifique dès lors que ce dernier se rend au stand de la marque lors d’une conférence.

C’est simple, ludique et serviable… Foursquare à sans aucun doute un bel avenir devant lui. Attention une nouvelle addiction serait-elle  en train de voire le jour?

Le buzz a marché et Google lance Buzz…

Le Wall Street Journal en avait déjà parlé lundi et avait créé le buzz au vue du nombre de retombées à ce sujet sur la toile internationale. L’annonce a été officialisée aujourd ‘hui par Google avec le lancement de Google Buzz…

googlebuzz

Les internautes peuvent désormais prendre connaissance en temps réel des actualités postées par leurs amis directement depuis leur compte Gmail.
Dans le panneau latéral gauche du webmail, un lien Buzz est proposé, sous le lien Boîte de réception. Google Buzz va puiser dans les contacts Gmail et de Chat les plus fréquemment sollicités pour constituer une sorte de réseau social.
Avec Buzz, les mises à jour se font en temps réel. Les messages et commentaires apparaissent donc instantanément.

google_buzz_autofollow

Google Buzz serait donc à la fois un réseau social et un agrégateur de services existants permettant d’échanger des messages, des photos, de la vidéo.

En effet, cette nouvelle fenêtre de Gmail pourrait permettre d’accéder directement aux photos et vidéos mises en ligne par les utilisateurs d’autres services de Google, comme YouTube et Picasa mais aussi d’autres services non siglés Google comme Twitter. Les tweets pourront être consultés dans Buzz, sans pour autant pouvoir y répondre répondre, ce qui devrait être le cas à l’avenir.
Par contre, il n’y a pour l’instant aucune mention d’un partenariat avec Facebook…

Si Google manie plutôt bien l’art du Buzz comme il a pu le prouver à l’automne dernier avec Wave, espérons néanmoins que le dernier né des services du géant ne fasse pas un flop…

Microsoft et Yahoo relativisent en effet ce buzz puisqu’ils agrègent des flux de dizaines de sites, y compris de Facebook depuis près de 2 ans.
L’autre « problème » de Google, c’est que le nombre potentiel d’utilisateurs passe de 1,8 milliards d’internautes à 175 millions (visiteurs uniques mensuel de gmail.com) tandis que Facebook, pour ne citer que lui, vient de passer le cap des 400 millions de membres…