Webcasts et digital events dans la santé : Explications.

3

Les grandes entreprises de tous les secteurs utilisent de plus en plus les Webcasts & les Digital Events pour partager les connaissances, améliorer les processus internes et attirer de nouveaux clients.

Ces formats de communication permettent de délivrer efficacement des informations à un cout inférieur à celui des déplacements et événements traditionnels.

Selon Forbes, 75% des cadres déclarent regarder des vidéos liées au travail sur des plateformes liées à leur entreprise au moins 1 fois / semaine.


Les événements virtuels permettent notamment aux professionnels de : 

• Donner leur avis et échanger autour de leurs expériences respectives
• Avoir accès à des contenus / informations qui peuvent mises à jour très régulièrement  
• Créer un dialogue et engager la conversation avec d’autres collaborateurs ou professionnels du secteur

 
Pourquoi l’utilisation de webcasts et digital events est particulièrement pertinente dans des industries spécifiques et en particulier le secteur de la santé ? 

 
1 / LA FORMATION

La formation médicale continue accompagne les professionnels de santé pour leur permettre de maintenir un niveau de compétences élévé et développer de nouvelles zones d’expertise.

Il est très important que ces formations / informations puissent être véhiculées via une plateforme efficace pour assurer l’accès aux contenus, l’apprentissage et le succès de la formation.

Les Webcasts, MOOC & digital events sont particulièrement adaptés aux professionnels de la santé qui sont souvent pressés par le temps, en déplacement régulier, et qui accèdent de plus en plus à l’information en ATAWAD (Any time – Any Where – Any Device). 

 

2 / LE MARKETING DE L’INNOVATION

Le secteur de la santé dans son ensemble se transforme et connaît un fort besoin en marketing et innovation afin de continuer à croître et à prospérer dans un marché concurrentiel et en constante évolution avec de nouveaux acteurs fortement digitalisés émergents dans leur écosystème.

Les webcasts et digital events contribuent à améliorer l’image de marque et sa capacité à innover vis à vis de ses différentes parties prenantes : Collaborateurs, clients, partenaires ou encore médias. La création et mise en place de ce type de formats en fonction des enjeux de communication sont un excellent moyen de démontrer auprès d’un public interne ou d’une cible externe la capacité d’innovation et l’accélération de la transformation digitale du laboratoire ou de l’organisme de santé.

 

3 / LA MOBILITÉ

L’une des raisons les plus importantes pour utiliser les webcasts ou autre digital events est leur capacité à toucher un large public sur une large zone géographique. Il est désormais critique d’offrir un accès mobile à tout contenu.

Aux États-Unis, 86% des professionnels de santé utilisent des smartphones dans leur pratique quotidienne et 53% utilisent des tablettes en 2013, soit une augmentation de 34% de l’usage comparé à 2012.


Dans le secteur de la santé tout particulièrement, capitaliser sur les nouveaux formats type webcasts & digital events permet donc d’améliorer les connaissances et le partage d’expériences entre professionnels afin de continuer à fournir les meilleurs soins possibles aux patients.

Quand les réformes américaines sont twittées à l’international

En réponse aux campagnes de désinformation sur le sujet de la réforme du système de santé américain amorcée par Barack Obama, une contre-attaque s’est organisée sur Twitter.

En effet, au moment où les détracteurs républicains de la réforme engagée par Obama ont pris pour cible la Grande Bretagne en critiquant son système de santé, la riposte s’est immédiatement fait ressentir sur le site de microblogging.

 welovenhs1.png

Et depuis quelques jours, les politiciens britanniques eux-mêmes rejoignent le mouvement sur Twitter et défendent la NHS.

David Cameron, le leader du parti conservateur a rejoint la campagne de défense de la National Health Service.
Andy Burnham, Ministre de la santé soutient également le mouvement, tout comme le premier Ministre Gordon Brown et sa femme Sarah.

 welovenhs2.gif  image-7.png

La défense du projet de Barack Obama se joue donc maintenant en temps réel sur Internet. La campagne vit online avec We love the NHS et ses plus de 50 tweets par minute pour défendre le système de santé britannique et soutenir la réforme engagée aux Etats-Unis…