Nouvelle synchronisation : Viadeo-Twitter

Twitter compte désormais plus de 19O millions d’utilisateurs dans le monde. Le réseau social de micro-blogging ne cesse de progresser.

Avec toujours plus de tweets, 2,3 milliards sur le mois de juin 2010, toujours plus de rapidité, avec 1000 tweets à la seconde et toujours plus de membres, avec 135 000 nouvelles inscriptions chaque jour.

viadeotwitter

Le réseau social professionnel Viadeo avec ses 30 millions de membres dont 3,5 en France, a décidé de profiter de la puissance de Twitter. Désormais les membres Viadeo peuvent synchroniser leur compte avec leur profil Twitter. Ainsi une nouvelle fonctionnalité peut être paramétrée pour envoyer des minis messages Twitter sur Viadeo, et à l’inverse poster automatiquement des messages sur Twitter via Viadeo. De plus, une application Twitter dédiée peut s’intégrer directement au profil Viadeo de l’internaute pour que ses contacts professionnels suivent en temps réel son flux de tweets.

Voici une excellente manière d’augmenter les opportunités de business et par la même occasion son nombre de followers.

Twitter bat des records avec la Coupe du Monde

Depuis le 11 juin, les passionnées du ballon rond se déchaînent sur Twitter.

Peu après le coup d’envoi de la Coupe du Monde, le site a même atteint un nouveau record avec plus de 12 millions de visiteurs. A tel point que le site a plusieurs fois été indisponible, suite à ses pics de trafic.

Coupe du Monde

Le site de Twitter dédié spécialement à l’évènement est d’ailleurs la preuve de l’intérêt porté par les internautes, à Tweeter en temps réel la Coupe du Monde.

Sur ce site les internautes retrouvent la liste des matchs à venir avec leurs horaires, les tweets relatifs à chaque rencontre. Les internautes peuvent aussi recevoir les Tweets les plus intéressants … ou encore suivre certains joueurs, clubs et médias sélectionnés.

Twitter avait donc tout prévu à l’exception des surcharges de trafic :)


Le marketing relationnel prend tout son sens avec Twitter

Si l’on s’en tient au récent article de leuromag.com, intégrer Twitter dans sa campagne marketing multi-canal offrirait de belles perspectives aux professionnels de l’email marketing.

Comme on le sait, contrairement à une campagne de mailing postal, les campagnes e-mailings offrent de nombreux avantages, notamment financiers  grâce à la quasi suppression des coûts de reproduction et des coûts de distribution.

boites aux lettres

Les nouveaux outils de communication comme Twitter pourraient constituer un moyen efficace dans la construction de la relation client en permettant d’envoyer et recevoir des messages en temps réel.

Néanmoins on pourrait penser qu’utiliser un format newsletter avec un contenu rédactionnel plus riche et de nombreuses possibilités en matière d’esthétisme semble bien plus pertinent pour réaliser sa campagne e-mailing que de simples tweets…

Et pourtant contrairement aux e-mails, qui sont simplement stockés dans les messageries, les utilisateurs de Twitter sont plus à même de poser des questions et de recevoir des feedbacks.

La relation s’effectue alors dans les deux sens et devient plus active.

Twitter serait-il l’arme ultime du marketing relationnel ?

D’après une récente étude marketing, 5,2 % de la provenance du trafic sur un site serait générée par  une campagne mailing.

Le site de micro-blogging s’avèrerait donc être une manne très intéressante pour faire progresser ce taux.

twitter

Pour savoir comment intégrer l’email marketing à Twitter  je vous invite à lire l’article de leuromag.com à ce sujet.

C’est fait : Twitter a ouvert ses portes aux annonceurs

Après 4 ans d’existence et 50 millions de tweets par jour, la question du modèle économique de Twitter serait enfin résolue.

En 2009, Twitter ne générait quasiment aucun revenu. Le service entièrement gratuit ne comportait pas de publicité.

Les réserves obtenues par levées de fonds et les faibles dépenses en communication devaient suffire à financer le service durant plusieurs années.

Conforté par son succès, Twitter a sauté le pas en lançant avant-hier sa plateforme publicitaire.

starbucks

Dorénavant, les abonnés Twitter verront apparaître des « tweets promotionnels » ciblés parmi les dizaines de messages d’utilisateurs.

Pour expérimenter ce service Twitter s’est associé avec les plus grands : Red Bull, Starbucks, Sony Pictures, Best Buy et Virgin America.

SpreadTwitter ou l’illusion de travailler au bureau

Pour tous ceux qui cherchent à Twitter plus fréquemment alors qu’ils sont devant leurs PC au bureau, une solution Open Source gagne du terrain pour le plus grand plaisir des « addict ».

Il s’agit de SpreadTweet, un client de Twitter déguisé en tableur excel.

Les Tweets seront envoyés comme d’habitude sur Twitter mais rédiger sous un format excel.

spreadtweets (2)

Téléchargeable gratuitement, SpreadTweet existe en plusieurs versions : Mac, Windows 2003 et Windows 2007. De petites anomalies ont toutefois été signalées par certains utilisateurs sur cette dernière version.

Ce tableur Twitter apporte une grande discrétion dans l’ensemble aux adaptes des Tweets au bureau même si en y regardant de plus près SpreadTwitter est en anglais…

Il fallait oser développer ce nouvel outil mais gageons qu’il ne fera pas unanimité… surtout auprès des patrons.

Le site de microblogging Twitter propose une fonction de géolocalisation à ses utilisateurs.

Sur les pas de son rival Identi.ca,  Twitter lance « Tweet With Your Location ».  Cette fonction permet comme son nom l’indique, de Twitter tout en signalant aux autres utilisateurs où l’on se trouve.

L’utilisateur doit cocher une case afin que ses « tweets » soient ensuite localisés au moyen de coordonnées (longitude et latitude).  Il peut décider d’indiquer simplement un quartier ou une ville. La localisation apparaît sous la forme d’une carte  Maps, avec, selon les paramètres définis, une flèche précisant où se trouve exactement l’émetteur du message.

John_shadow-1

Ces applications ludiques restent bien sûr paramétrables toutefois elles soulèvent de nombreuses questions sur le respect de la vie privée et les risques encourus  à divulguer ce type d’information sur les réseaux sociaux.

Un site hollandais appelé « PleaseRobMe » a d’ailleurs tenté de faire comprendre à certains utilisateurs comment cette application  contribue à faciliter la tâche aux cambrioleurs.

Les services de géolocalisations se multiplient, d’après un article du 9 mars du New York Times, Facebook serait sur le point de s’ y mettre.

Partager sa situation géographique avec ses amis pour le meilleur ou pour le pire est donc une évolution incontournable à suivre de près …

Le Pentagone lance son salon de discussion multimédia

Le Pentagone a annoncé hier qu’il avait créé une chaine d’information live sur Ustream.

Le Ministère de la Défense américain avait déjà une chaine tv et va pour la première fois la diffuser sur internet en utilisant les services et la technologie du site américain de streaming vidéo live.

department-of-defense-plaque-med.jpg           ustream-logo.jpg

Ainsi, le Pentagone pourra s’adresser en direct via le média internet aux plus de 2,6 millions de soldats et leur famille à travers le monde.
En parallèle de la zone de streaming d’information et d’actualités sur l’armée et les portes-paroles de la Défense, les internautes peuvent chatter en live et à plusieurs dans une zone qui leur est réservée et envoyer des tweets concernant le Département de la Défense Américain.

image-4.png

 

Au delà de cet outil de partage et d’échange pour les soldats et leurs proches, la PentagonChannel souhaite redorer le blason de l’armée américaine auprès du grand public américain et international.
Ainsi, en lui offrant contenu pertinent sur Internet et en lui permettant de discuter autour de l’actualité de la Défense, le gouvernement espère permettre au grand public américain et aux internautes du reste du monde de mieux comprendre le rôle du Pentagone et d’optimiser l’image de l’armée.

Pour Brian Natwick, Responsable de la PentagonChannel, l’objectif principal est de permettre à tous les acteurs de la Défense américaine de rester en contact tout en visionnant des vidéos en streaming live à tout moment et de n’importe ou dans le monde.

Cette initiative vient renforcer les efforts engagés par Obama depuis son investiture pour révolutionner la présence du gouvernement américain sur le média Internet.

image-5.png

L’internet en temps réel : un marché de 5 milliards de dollars selon John Borthwick

Co-fondateur de Betaworks, société de media sur Internet axée sur le web en temps réel, le social media et le contenu web, John Borthwick se positionne comme l’un des grands prêcheurs de l’Internet en temps réel.

john1.jpg

C’est en investissant dans 21 sociétés dont Twitter ou StockTwits, toutes spécialisées dans l’Internet en temps réel que John Borthwick se distingue de tout autre investisseur du Web.

En effet, selon cet expert, les start-up du real-time Web vont connaitre un réel succès et c’est pour cette raison qu’il compte investir dans 40 à 50 sociétés dans les 18 prochains mois. Un nouveau marché se définit et de nombreux acteurs du Web, notamment Google, vont devoir s’adapter pour répondre aux exigences de l’internet en temps réel.

Selon John Borthwick, Google serait la «prochaine victime de la destruction créative », alors que Twitter pourrait devenir le géant de la recherche en temps réel.

Le challenge principal selon lui demeure le besoin de trouver un business model. Les méthodes pour générer des revenus ne seraient pas encore avérées. Il affirme néanmoins que des milliards de dollars peuvent être engendrés grâce à la recherche en temps réel – un marché » qu’il estime d’ailleurs à 5 milliards de dollars.

John Borthwick voit déjà ce business model se définir à travers de nouvelles stratégies publicitaires. En effet, les annonceurs pourront prochainement utiliser les données internautes, notamment via leurs tweets, afin de mieux appréhender et adresser leurs besoins.

Les services en temps réel offriraient donc très prochainement de nouveaux moyens d’atteindre des prospects. En effet,  on a déjà pu constater que Google n’était plus la source prioritaire de trafic vers certains sites…

Le micro-blogging : un outil possible pour les syndicats ?

En tout cas les salariés, eux, n’hésitent pas à s’exprimer et à partager ouvertement leurs revendications via des tweets parfois comiques ou ironiques mais révélant souvent un mal-être du monde de l’entreprise d’aujourd’hui.

Ainsi, les salariés de SSII n’y vont pas de main morte dans les propos qu’ils tweets.  Les thématiques récurrentes sont leurs conditions de travail, leur direction ou leur salaire, des sujets très populaires compte tenu du contexte économique actuel…

Twitter permet alors de mesurer en temps réel la température du moral des informaticiens et peut représenter un bon baromètre de la satisfaction des salariés. Il n’est donc pas exclu d’envisager que les syndicats eux-mêmes ou le patronat réalisent des sondages live sur les conditions de travail en entreprises via l’outil Twitter, comme l’a déjà fait un consultant de SSII récemment.

19300_43906.jpg