Browsing articles tagged with " twitter"

Sony lance son propre service de micro-blogging pour amateurs de littérature, Words Move ME

Aug 26, 2009   //   by Jean Francois Biart   //   Marketing  //  No Comments

screenshot_WMM

Avec la présentation hier de son «wireless e-book reader », la traduction serait trop barbare, Sony a également dévoilé son surprenant service de microblogging, Words Move Me.

Le concept est simple, à l’image de Twitter, on peut publier du contenu textuel, avec une limite à 255 caractères, et suivre les posts d’autres utilisateurs

.Cependant, sur Words Move Me, on ne va pas parler de sa vie, de ses envies ou encore de l’actualité. En effet, l’utilisation principale suggérée est le post d’extraits de livres, depuis son e-reader, à partir du Sony e-book store ou de Google Book Search. On peut ainsi publier et partager ses citations favorites et ses auteurs préférés.

screenshot_ereader

Toutefois, le service reste un moyen de communication pour promouvoir les nouveaux e-readers et le Sony e-book store, avec des liens commerciaux sur toutes les pages.

Il paraît de plus difficile pour un énième site de microblogging de percer, surtout lorsqu’il mélange citations et littérature avec l’univers graphique de la Playstation 3. Le noir paraît être inapproprié pour un outil d’échange et de partage en temps réel.

Sony a au moins le mérite de s’essayer en terrain inconnu, même s’il est possible que l’amalgame microblogging et réussite de Twitter soit à l’origine de ce nouveau service. On espère qu’à l’avenir ce genre d’outil sera disponible pour la communauté de gamers réunie sur le Playstation Network, où la multinationale japonaise a tout pouvoir d’innovation.

Le chiffre du mois : Twitter aurait dépassé les 50 millions de visiteurs uniques en Juillet

Aug 26, 2009   //   by Jean Francois Biart   //   Marché  //  No Comments

cumscore_twitter_july

Selon une étude de Cumscore, reprise par Techcrunch, Twitter aurait franchi la barre des 50 millions de VU en Juillet sans surprise.

En effet, au niveau mondial, le réseau social enregistrait déjà plus 44,5 millions de visiteurs uniques en Juin, et vient d’atteindre 51,6 millions en Juillet, avec une augmentation sur chaque mois comprise entre 15 et 20% depuis Avril.

Aux Etats-Unis, où Twitter trouve la majorité de ses utilisateurs effectifs, l’augmentation du nombre de VU a été plus faible : + 6% entre Juin et Juillet.

L’augmentation se ressent ainsi surtout à l’international, où le buzz crée par twitter attire de nombreux internautes sur la home du site. Le prochain défi de Twitter reste donc de convaincre les visiteurs dont l’ampleur du phénomène a attiré la curiosité.

Arnold Schwarzenegger propose aux internautes de participer à la politique de sortie de crise de la Californie.

Aug 26, 2009   //   by Cecile Le Gales   //   Marketing, Une  //  No Comments

La Californie est l’état le plus riche des Etats-Unis et pourtant la crise ne l’a pas épargné. Il souffre aujourd’hui d’un déficit budgétaire de 24 milliards de dollars après l’adoption du budget en juillet dernier.

Le gouverneur, Arnold Schwarzenegger, en poste depuis 2003, a déclaré le 1er juillet “l’urgence fiscale” en Californie.
Mais depuis, il semblerait qu’il ait perdu toute crédibilité auprès d’une majorité des électeurs et citoyens californiens. Ses propos et apparitions publiques sont très souvent tournés en ridicule et ne sont pas souvent bien digérés…

schmarzie.jpg

Et pourtant, ce « last action hero » de la politique américaine a décidé de donner la parole aux californiens et surtout d’écouter leurs suggestions pour sortir leur Etat de la crise et combler le déficit restant sans avoir à couper davantage dans le budget, de l’éducation par exemple…

Il a donc créer un site Myidea4ca, dans lequel il encourage les internautes à donner leurs idées et contribuer au redressement de la Californie.
Pour Schwarzenegger, ce site basé sur Twitter, est réellement conçu comme un forum en temps réel dans lequel les internautes vont pouvoir interagir entre eux, rebondir sur les idées des uns et des autres, voter pour des propositions pertinentes et bien entendu exposer leurs propres opinions pour sortir de la crise.

mideai4ca.png

 

 

L’équipe de  Schwarzie s’est par ailleurs engagée à surveiller activement ce qui se dit dans cet espace et à utiliser toutes les bonnes idées pour mettre en place une politique plus à l’écoute de la population.
Alors, quelles suggestions vont-ils retenir ?

Faire travailler les prisonniers ? Légaliser et taxer le cannabis (au-delà de l’utilisation « médicale » déjà légale et taxée ;-) ) ? Encourager les programmes de réinsertion et d’entrepreneuriat en Californie ?

Seronet propose aux internautes des tribunes d'expression pour échanger et se rencontrer.

Aug 25, 2009   //   by Cecile Le Gales   //   Marketing  //  No Comments

Il n’est pas toujours évident de discuter et de parler de tout, y compris sur Internet…
La séropositivité est un sujet chaud. Les séropositifs et leur famille n’ont pas toujours la possibilité de partager leur expérience et leur vie au quotidien avec la maladie.

AIDES, l’association de lutte contre le VIH et les hépatites profite depuis plus d’un an, du média Internet pour offrir un vraie tribune d’expression, de dialogue et de partage pour les séropositifs au travers de Seronet.
Ce site se définit lui-même comme l’espace solidaire entre séropositifs et propose aux visiteurs et membres de nombreux outils de partage live.

seronetlogo.png

Ainsi, au-delà des espaces d’information proposés par Seronet (articles, documentation…), les internautes peuvent échanger et se rencontrer dans le salon de discussion du site.

Celui-ci est ouvert toute la journée et offre la possibilité de se retrouver dans des espaces dédié, de manière anonyme ou non, pour partager, se donner des conseils, débattre…

 seronetscreenshot.png

 

Des chats événementiels sont également organisés par l’équipe de Seronet et annoncés sur la home en amont afin d’assurer du trafic le moment venu et assurer au débat d’être animé et riche !

Plus ponctuellement, Seronet propose des débats interactifs avec des spécialistes (professeurs, porte-paroles de AIDES…) sur des thématiques bien spécifiques.
Ainsi, les internautes posent des questions à la personne invitée qui répond via une fenêtre vidéo en direct.
Enfin, Seronet mise également depuis juillet sur Twitter pour encourager l’échange et le dialogue sur la séropositivité et les hépatites tout en informant les internautes.
Malheureusement, il ne compte que 5 followers et moins de 30 tweets depuis 1 mois…
Si le trafic de site ne semble pas encore décoller et le nombre des membres augmente doucement (5 000 en 1 an d’existence), Seronet et AIDES ont déployé un panel pertinent d’outils encourageant le dialogue.

Ils offrent ainsi aux internautes une réelle plateforme d’échange permettant à ceux qui le souhaitent de sortir de leur isolement et de s’exprimer librement en encourageant le débats collectifs autour de la séropositivité.

Cuil se repositionne sur la recherche en temps réel

Aug 24, 2009   //   by Cecile Le Gales   //   Marketing  //  1 Comment

En juillet 2008 se lançait Cuil, prononcé « cool », start-up de la Silicon Valley qui avait pour objectif de proposer un moteur de recherche plus vaste et aux résultats plus étayés que les moteurs existants.

cuil.jpg

Cuil a fait un gros buzz au moment de son lancement (2 millions de V.U. les premiers mois) en soulignant son index plus important que celui de Google (120 milliards de pages) et en décembre dernier, la société californienne était listée par Business Week comme l’une des start-up les plus prometteuses…
Mais que s’est-il passé depuis ?

Cuil est retombé à 100 000 V.U /mois et n’a clairement pas encore été à la hauteur de ses ambitions 2008 d’être un « Google killer »…

graphcuil.png

Cet été, l’ambition de Cuil prend une nouvelle direction et décide de surfer sur la tendance 2009 – 2010 : Internet en temps réel.

Ainsi, Cuil réoriente son activité vers l’actualité et la recherche en temps-réel.

En effet, nous l’avons déjà suffisant dit dans ce blog, les tweets de Twitter et des autres réseaux de micro-blogging ou les statuts de Facebook imposent aux moteurs de recherche de modifier leur approche.
Nombreux sont les challengers qui pénètrent le marché en se positionnant sur la recherche en temps réel en espérant prendre quelques longueurs d’avance sur Google et concurrencer les pure players du real time search comme Collecta.

Ainsi, Cuil impose son nouveau positionnement de moteur de recherche en temps réel avec trois nouvelles fonctionnalités :
La présence d’une popup qui offre des résultats de requêtes en temps réel
La mise en place d’un « thermomètre » de popularité d’un mot clé en temps réel
La possibilité de faire glisser la popup « temps réel » sur d’autres pages afin d’avoir toujours un oeil sur les résultats qui s’affichent constamment

screenshocuil1.png

 

Ces nouvelles fonctionnalités pourraient bien rebooster la fréquentation du moteur de recherche mais seront-elles suffisantes pour relancer la start-up dans la course de la recherche (Google, Bing) ou même de la recherche en temps réel (Collecta, Scoopler, OneRiot ou encore Twitter search) ?

Twitter cherche son business model dans les offres Entreprise

Aug 21, 2009   //   by Cecile Le Gales   //   Marketing  //  No Comments

Twitter a annoncé via son fondateur Biz Stone, qu’ils allaient se concentrer prochainement sur  leur stratégie BtoB et la commercialisation de leurs offres entreprise.

 biz-stone.jpg

Twitter a déjà fait ses premiers pas vers une approche BtoB en proposant aux utilisateurs entreprise un guide détaillé de la bonne utilisation de Twitter en fonction de leurs objectifs et besoins : Twitter 101.
Ainsi, les entreprises ayant déjà eu accès à ce guide ont pu découvrir comment utiliser Twitter pour prospecter de nouveaux clients et partenaires, informer ses clients sur les nouveautés produits et services ou encore recueillir des avis en temps réel (market intelligence).

La première étape de cette nouvelle orientation BtoB sera de proposer aux entreprises des comptes Pro grâce auxquels les entreprises auront accès à un certain nombres de fonctionnalités et d’outils premium comme des analyses statistiques poussés.

Dans une second temps, Twitter souhaite développer des applications business avec des interfaces utilisateurs customisées pour les entreprises.

Avec cette annonce de Biz Stone, Twitter se place définitivement en concurrence frontale des clients et applications entreprise existentes comme CoTweet ou l’outil Twitter Management de Buddy Media.

Facebook intègre Twitter à son offre

Aug 21, 2009   //   by Cecile Le Gales   //   Marketing  //  No Comments

Facebook vient tout juste d’annoncer ce matin sur son blog que les internautes qui géraient des « pages Facebook » pourraient désormais actualiser l’information de la page et la publier en temps réel sur Twitter.
L’ajout de cette fonctionnalité vient après de nombreuses demandes des internautes eux-mêmes de pouvoir syndiquer leur contenu entre leurs pages Facebook et leurs comptes Twitter.

 facebooktwitter.png

Si cette fonctionnalité était possible jusqu’à présent dans le sens inverse (importation de ses actualisations Twitter sur un compte Facebook),  les administrateurs de pages Facebook ne pouvaient pas encore actualiser simultanément leur compte Twitter avec tout ou partie du contenu ajouté ou modifié dans leur page Facebook.

Néanmoins, cette nouvelle fonctionnalité n’est pas (encore ?) accessible pour les profils personnels.
En d’autres termes, un internaute qui actualise son propre profil ne peut pas partager son nouveau statut ou contenu avec tout son réseau et ses amis sur Twitter.
Il s’avère que peu d’internaute ont créé leur page personnelle. D’ailleurs, les pages Facebook ont d’abord été créées pour les entreprises, associations ou encore groupes de musique pour leur permettre de partager leur actualité ou nouveautés produits.

Cette nouvelle offre révèle-t-elle la volonté de Facebook d’aller chercher son business model auprès des entreprises ou plus simplement une stratégie de cooptation de Twitter pour mieux s’imposer ?

TweetDeck lève 2 millions de dollars auprès d'un trio de VC puissant.

Aug 19, 2009   //   by Cecile Le Gales   //   Marché  //  No Comments

Avec 19% de parts de marché en juin 2009, la société londonienne, TweetDeck, confirme son positionnement de leader et vient de confirmer sa levée de fonds de 2 millions de dollars.

TweetDeck, un client Twitter qui serait d’ailleurs n°2 en juillet selon Twitstat, permet notamment l’affichage des tweets en plusieurs colonnes, facilitant ainsi leur lecture.

Cette application pour Twitter est l’une des principales concurrentes de Seesmic Desktop qui est sortie à peu près en même temps.

tweetdesk1.jpg

L’investissement provient, entre autres, de PROfounders Capital, un tout nouveau fond d’investissement à destination des jeunes pousses européennes créé par les deux entrepreneurs Brent Hoberman et Michael Birch.
Le premier est le fondateur de LastMinute et Michael Birch a fondé le réseau communautaire Bebo renvendu à AOL en 2008 pour 850 millions de dollars…

Fondé par des entrepreneurs pour des entrepreneurs, PROfounders Capital aurait déjà reçu plus de 200 demandes de partenariats.PROfounders Capital associé à BetaWorks et The Accelerator Group ont vu en TweetDeck la possibilité de devenir « the browser for the real-time web », Le moteur de recherche en temps réel.

 Si Twitter lui-même n’est pas encore considéré comme rentable et ne dégage pas encore de revenu, l’alliance qui a investit dans TweetDeck voit en cette start-up une rentabilité accessible via notamment son potentiel corporate et son application Entreprise : TweetDeck Pro.

Quand Lance Armstrong déplace les foules en microbloggant

Aug 19, 2009   //   by Cecile Le Gales   //   Marketing  //  No Comments

Eve décrivait dans son article du 5 août comment Livestrong, l’association de Lance Armstrong, n’avait pas hésité à utiliser le real time web pour valoriser les initiatives de l’association dans sa lutte contre le cancer et surtout l’image de son porte-parole.

Lance Armstrong continue de multiplier ce type d’initiatives comme il a pu le prouver hier. Il a en effet su mobiliser des centaines de personnes en quelques heures via Twitter.
En arrivant à Glasgow avant-hier, il envoyait un simple tweet, à priori anodin, proposant aux écossais faisant partie de ses quelques 1.75 millions de followers, de le rejoindre pour une petite balade à vélo dans les rues de Glasgow hier.

lance_twitter.jpg

Quelques heures à peine plus tard, rendez-vous était pris à 12h00 devant un hôtel de Glasgow pour le départ.
Il n’attendait, dit-il, que quelques dizaines de personnes et pourtant pas mois de 300 personnes ont répondu positif à la proposition tweetée de Lance et se sont jointes à cette balade écossaise à vélo.

Une initiative personnelle sympathique ou un bon exemple de stratégie de personal branding par l’équipe entourant Lance Armstrong et gérant la communication de Livestrong… peu importe puisque le temps réel aura fait de cet événement improvisé un réel succès.

L'internet en temps réel : un marché de 5 milliards de dollars selon John Borthwick

Aug 18, 2009   //   by Eve Bugaj   //   Marché  //  No Comments

Co-fondateur de Betaworks, société de media sur Internet axée sur le web en temps réel, le social media et le contenu web, John Borthwick se positionne comme l’un des grands prêcheurs de l’Internet en temps réel.

john1.jpg

C’est en investissant dans 21 sociétés dont Twitter ou StockTwits, toutes spécialisées dans l’Internet en temps réel que John Borthwick se distingue de tout autre investisseur du Web.

En effet, selon cet expert, les start-up du real-time Web vont connaitre un réel succès et c’est pour cette raison qu’il compte investir dans 40 à 50 sociétés dans les 18 prochains mois. Un nouveau marché se définit et de nombreux acteurs du Web, notamment Google, vont devoir s’adapter pour répondre aux exigences de l’internet en temps réel.

Selon John Borthwick, Google serait la «prochaine victime de la destruction créative », alors que Twitter pourrait devenir le géant de la recherche en temps réel.

Le challenge principal selon lui demeure le besoin de trouver un business model. Les méthodes pour générer des revenus ne seraient pas encore avérées. Il affirme néanmoins que des milliards de dollars peuvent être engendrés grâce à la recherche en temps réel – un marché » qu’il estime d’ailleurs à 5 milliards de dollars.

John Borthwick voit déjà ce business model se définir à travers de nouvelles stratégies publicitaires. En effet, les annonceurs pourront prochainement utiliser les données internautes, notamment via leurs tweets, afin de mieux appréhender et adresser leurs besoins.

Les services en temps réel offriraient donc très prochainement de nouveaux moyens d’atteindre des prospects. En effet,  on a déjà pu constater que Google n’était plus la source prioritaire de trafic vers certains sites…

Pages:«1234567»